* Composition & classification  des principaux aciers utilisés            en coutellerie *

  • Cet article a été mis à jour en Septembre 2018

  • Vous êtes nombreux à me demander mon opinion sur les qualités de tel acier en relation à tel autre . Il y a beaucoup de critères qui doivent vous orienter sur l'achat d'un couteau possédant une lame en acier "X" contre une lame en acier "Y" . Cet article a pour but de vous aider dans le choix d'une lame en fonction de votre besoin . Cette classification se base sur les qualités intra-secs et le potentiel des principaux aciers modernes utilisés en coutellerie . Dans cet article , seuls les aciers "alliés" seront traités (Semi-inox et inox) .

* Composition chimique des principaux aciers des lames de nos couteaux *


  • Vous trouverez dans cette rubrique la composition chimique des principaux aciers ALLIES utilisés dans la fabrication des lames de nos couteaux.
  • La métallurgie moderne permet d'améliorer les qualités d'un acier en lui ajoutant certains éléments savamment dosés. Les aciers d'aujourd'hui utilisés en coutellerie, peuvent être assimilés, à des aciers de synthèse dont les mélanges sont réalisés à haute température.

  • Le résumé ci-dessous vous indique ce qu'apportent ces divers éléments à un acier.

  • Carbone: Accroît la dureté, la longévité du tranchant, l'élasticité, la résistance à l'usure à l'abrasion mais diminue la résistance à la corrosion.
  • Chrome: Accroît la dureté, l'élasticité, la résistance à l'usure à l'abrasion et accroît la résistance à la corrosion.
  • Cobalt: Accroît la dureté et la résistance aux chocs.
  • Cuivre: Accroît la résistance à la corrosion  et à l'usure à l'abrasion.
  • Manganèse: Accroît le durcissement à la trempe, l'élasticité et la résistance à l'usure à l'abrasion.
  • Molybdène: Accroît la dureté, le durcissement à la trempe, la résistance, l'élasticité ainsi qu'à la résistance à la corrosion.
  • Nickel: Accroît la dureté et la résistance à l'oxydation.
  • Silicium: Accroît l'élasticité
  • Tungstène: Accroît la dureté et la résistance aux chocs
  • Vanadium: Accroît la dureté, l'élasticité et la résistance aux chocs.

  • Le tableau ci-dessous vous indique la composition chimique des principaux aciers utilisés dans la fabrication des lames de nos couteaux. (Le complément à 100% est essentiellement du Fer). Mis à jour en Septembre 2018

* Composition Chimique des principaux Aciers Martensitiques *

  ACIER     Cr%     C%     Mo%     Ni%     V%     Co%     Mn%     Si%     N%     W%       HRC    
    D2   12.0   1.55   0.80   0.40   0.40   61-62
    SLD   12.6   1.60   1.00   0.50   0.50   0.60   0.40   62-63
  13C26   13.0   0.68   0.70   0.40     58
  420 J2   14.0   0.15   1.00   1.0   0.6   53-54
  8Cr13MoV   13.0   0.80   0.30   0.20   1.0   1.0     58
9Cr13CoMoV   13.5   0.85   0.20   0.20   1.0   1.0   1.0     59
  12C27   13.5   0.60   0.40   0.40     57
  19C27   13.5   0.95   0.65   0.40   59-60
  ATS-34   13.75   1.05   3.55   0.41   0.25   60-61
CPM-S90V*   14.00   2.30   1.00   9.00   0.50   0.50   0.40     61
  14C28N   14.0    0.62   0.60 0.20   0.11   59-60
  154-CM   14.0   1.05   4.0   0.50   0.30   59-60
  RWL-34*   14.0   1.05   4.0   0.20   0.50   0.50   60-61
Ac 1.4116   14.8   0.5   0.6 0.25   0.40   0.50   56-57
    420   14.0   0.4   0.25   54-56
    VG-1   14.0   1.05   0.40   0.50   0.2   0.50   0.50     60
  420 HC   14.0   0.46   0.3   0.40   0.40     57
CPM-S35VN*   14.0 1.34   2.0   0.40   3.0   0.50   0.50 0.50 Nb:0.5   0.40     60
CPM-S30V*   14.0   1.45   2.0   4.0   0.40   0.40   0.11     62
  MBS 26   14.0   0.95   0.2   0.45   59-60
  Aus-8A   14.5   0.80   0.3   0.5   0.25   1.0   58-59
  Aus-10A    14.5   1.0   0.3   0.5   0.25   1.0   59-60
      G3   14.5   1.1   0.5   0.9     60
    SGPS*   15.0   1.40   2.8   2.0   0.40   0.40   0.50     62
    VG-10   15.1   1.1   1.1   0.2   1.5   0.5   0.60   59-60
CPM-S110V*   15.25   2.80   2.25   9.0   2.5 Nb:3.0     61
      G2   15.5   0.90   0.3   0.60     58
      R2*   16.0   1.45   3.2   2.0   0.40   0.50   63-64
        H1   16.0   0.15   1.0   8.0   4.0   0.12   57-58
CTS-XHP*   16.8    1.60   0.80   0.35   0.45   0.50   0.40   60-61
  N690Co   17.0   1.07   1.1   0.10   1.5   0.40   0.40   59-60
    440 A   17.0   0.65   0.75   1.0   56-57
    440 B   17.0   0.85   0.80   0.10   1.0     58
    440 C   17.0   1.10   1.0   1.0   1.0     60
    N680   17.3   0.54   1.1    0.10    0.40   0.45   0.20   53-56
  9Cr18MoV   18.0   0.90   1.2   0.60   0.10   0.80   0.80   58-59
    ELMAX*   18.0   1.78   1.0   3.00   0.30   0.80     61
CPM-20CV *   20.0   1.90   1.0   4.00     0.6     59
CTS-204P *   20.0   1.90   1.0   4.00     0.65   59-60
      M390*   20.0     1.9   1.0   4.00   0.30   0.70     0.6   60-61
  Cowry-X*   20.0   3.0   1.0   0.30   66-67
  ZDP-189*   20.0   3.0   1.3   0.10     1.5   65-67
  Cr%   C%    Mo%   Ni%   V%   Co%   Mn%   Si%     N%   W%     HRC

- (*) - Acier fritté obtenu par la technologie des poudres -

* Classification des principaux aciers "ALLIES" utilisés en coutellerie *

  • Cette classification se base sur les qualités intra-secs et le potentiel des principaux aciers modernes utilisés en coutellerie . Dans cet article , seuls les aciers "alliés" seront traités (Semi-inox et inox) .

  • (1) Tranchant : La principale qualité d'une lame est de couper et donc posséder un tranchant impeccable . Ce tranchant dépend avant tout de la finesse des grains constituants l'acier . En effet si ces grains sont grossiers par exemple de 20-50 µ , on ne pourra jamais obtenir des tranchants de quelques µ comme ceux obtenus avec les aciers frittés . Il faut se rendre compte que lors de l'affûtage on arrache des grains d'acier . ON NE COUPE PAS CES GRAINS! Par conséquent le fil obtenu du tranchant ne dépend que de la finesse des grains constituants l'acier . Les aciers de coutellerie sont classés en fonctions de la dimension des grains moyens en microns (µ = 1/1000 de mm) . Ainsi ces aciers seront classés "Grossiers" pour des grains >100 µ ; "Moyens" pour des grains de 40-100 µ ; "Fins" pour des grains de 15-35 µ ; "Très Fins" pour des grains de 5-15 µ et "Ultra Fin" pour des grains <5 µ (Voir chapitre "Affûtage") . Sur les photos cristallographiques ci-dessus, vous pouvez apprécier l'acier 440C comparé à l'acier fritté  CPM-S30V. Les grains moyens de l'acier S30V sont beaucoup plus fins, et par conséquent les tranchants obtenus avec des lames en S30V seront largement supérieurs aux tranchants obtenus avec des lames en acier 440C. Le tranchant est pour moi la qualité première d'une bonne lame . Dans la colonne (1) du tableaux les aciers sont notés sur 20 . Les bons aciers ont une note de 15 à 19 . Cette note est établie par étude cristallographique et par le test de la "feuille de papier  à cigarette". On voit nettement la supériorité des aciers frittés . Hormis ces derniers , nous devons mentionner la qualité des lames en D2 , ATS-34 , SLD, MBS-26 , AUS-10A et VG-10 ; notons également les bonnes performances des aciers 19C27, AUS-8A , G2 , 440C et H1 .

  • (2) Dureté "Rockwell HRC" : La dureté de l'acier des lames se mesure par le test "Rockwell" réalisé à l'aide d'un "Duromètre" . Voir: "Mesure et test de Dureté" . Plus un acier est dur , plus il aura tendance à garder sa qualité de coupe dans le temps ; Néanmoins les aciers très durs sont souvent cassants et difficiles à affûter . Parmi les bonnes lames notons celles réalisées en D2, SLD, l'ATS-34 , le MBS-26 , l'AUS-10A , le VG-10 laminé et les aciers frittés S30V ,  R2,  Cowry-X et ZDP-189 .... Tous ces aciers gardent leurs fils longtemps . Sur le tableau, vous trouverez la dureté optimale des lames afin d'optimiser les caractéristiques physico-chimiques de chaque acier. (En HRC) . Les duretés indiquées sont celles recommandées par le fabriquant.

  • (3) Affûtage : L'affûtage est un acte essentiel dans le maintien et le soin à apporter à un bon couteau . J'ai longtemps pensé que la difficulté de l'affûtage dépendait seulement de la dureté de la lame ! L'expérience m'a montré que cela n'était pas le cas (Voir "Affûtage des couteaux") . Dans les notes attribuées aux aciers , l'affûtage fut réalisé à l'aide du Kit "Triangle Spyderco" ainsi que les pierres à eaux japonaises de grains #1000/3000 . Les notes furent attribuées en prenant en comptes le temps passé nécessaire afin d'obtenir  le tranchant d'origine . Les plus difficiles à affûter furent le D2 ainsi que les aciers frittés . Les aciers 19C27 , ATS-34 , MBS-26 , AUS-8 et 10 , VG-10 , H1 furent eux faciles à affûter .

  • (4) Inoxydabilité : Les aciers appelés "Inox" possèdent généralement une concentration de chrome (Cr) supérieure à 16% . Néanmoins d'autres éléments tels que le nickel (Ni) , le molybdène (Mo) et le vanadium (V) possèdent également comme le chrome un caractère anti-oxydant . C'est ainsi que l'ATS-34 possédant 13.75% de Cr + 3.55% de Mo est considéré Inox . L'acier S30V : Cr:14% - Mo 2% - V: 4% est un bon inox . Les aciers 440 ont tous plus de 16 % de Cr et sont de bons inox largement utilisé dans la fabrication de couteaux de pêche et de plein air . Les aciers Cowry-X et ZDP189 ont 20% de Cr . Tous ces aciers dit "Inox" sont résistants à l'humidité mais pas à l'eau de mer ni au "salin" des brumes de nos côtes . En utilisation marine on doit rincer le couteau à l'eau douce et si possible sécher et huiler les lames . L'acier D2 ne possédant seulement que 12% de chrome ne doit pas être utilisé en utilisation marine . Loin de l'eau de mer le D2 , est un excellent acier ! En général , à partir de 12% de Cr , l'acier est appelé semi-inox . Il ne se pique plus en profondeur comme les aciers "au carbone" . Par contre ils jaunissent et doivent être nettoyés fréquemment . Seul l'acier H1 résiste parfaitement à l'eau de mer ; cet acier austénitique de très faible concentration de Carbone mais possédant 16% de Cr , 8% de Ni et 1% de Mo soit un total de 25% d'éléments anti-oxydants est à l'abris de toute oxydation marine . L'acier H1, de grains très fins, permet d'obtenir des tranchants rivalisant avec les aciers populaires tels que les aciers 12C27 , 440A et B .

  • (5) Résistance mécanique : Toutes les mesures de cette catégorie font appelles aux tests mécaniques classiques de résistances des métaux : Tests de torsion avant rupture , tests d'élongation avant rupture et divers tests de déformation . Dans la moyenne de ces tests l'acier D2 sort comme la référence . Certains m'ont critiqué en disant que mes informations relatives aux aciers Cowry-X et S30V sont sous-évaluées . A vérifier !

  • NOTE TOTALE : Cette note est sur 100 et correspond généralement à un classement impartial des meilleurs aciers modernes . Néanmoins , vous pouvez obtenir des notes personnalisées en fonctions de vos habitudes et de vos besoins . Par exemple le D2 est un bon acier , à utiliser loin de la mer . Par contre il est souvent utilisé comme âme centrale entre deux couches d'acier austénitique inox . Dans ce cas vous pouvez éliminer la mauvaise note d'inoxydabilité .



                              * Tableau de classification des aciers "Alliés" - Septembre 2018 *


* Classification des principaux aciers martensitiques *

  ACIER     Tranchant     Dureté - HRC     Affûtage   Inoxydabilité   Résistance         NOTE
        (1)           (2)                     (3)                    (4)                 Mécanique  Totale  sur  100 
    D2         17           17         10             8         18              70
    SLD         18           18         16           13          18              83
  13C26         15           15         15           13         15             73
  420 J2         13            12         15           19         18             77
  8Cr13MoV         15           15         15           13         14              72
9Cr13CoMoV         15           16         15            13         15             74
  12C27         14            14         15           13         15             71
  19C27         15           16         16           14         16              77
  ATS-34         17           18         18            14         16              83
  CPM-S90V*         19           18           7           16         17             77
  14C28N         16           17         16            14         15             78
  154-CM         17           17         17           14         16             81
  RWL-34*         18           18         16           14         16             81
Ac 1.4116         14           14         15           14         15             72
    420         12           12         14           15         14             67
    VG-1         17           16         18           13         16             80
  420 HC         14           14          14           14         15             71
  CPM-S35VN*         19           16         14           14         17             80
  CPM-S30V*         19           17         13           14         18             81
  MBS 26         16           15         16           14         16             77
  Aus-8A         15           15         16           14         16             76
  Aus-10A          16           16         16           14         16              78
      G3         17           16         17           14         18             82
    SGPS*         19           18         15           16         15             83
    VG-10         17           16         18           14         16             81
      R2*         19           18         14           17         17             85
        H1         15           14         18           20         18             85
  CTS-XHP*         18           17         13           16         16             80
  N690Co         16                   17         16           16         15             80
    440 A         13           13         14           15         15             70
    440 B         14           14         14           16         14             72
    440 C         16           16         15           15         14             76
    N680         16           15         15           18         16              80
  9Cr18MoV         15           14         14            16         15             74
    ELMAX*         18           17         13           17         17             82
CPM-20CV*           19           17         08           17          18             79
  CTS-204 P*          19           18         09            17         17             80
    M390*         19           18         11                 17         17             82
  Cowry-X*         19           20         08           13         17             77
  ZDP-189*         19            20         06           12         17             74

- (*) - Acier fritté obtenu par la technologie des poudres -

                     

  • NOTA : Vous avez ci-dessus un tableau résumant la note globale des principaux aciers utilisés en coutellerie pour la fabrication des lames. Par exemple les lames en D2. Cet excellent acier ne résiste pas ou mal à la corrosion marine. Il rouille en présence d'eau de mer. Par contre "Helle" utilise cet acier comme noyau dans leurs aciers sandwich haut de gamme. Dans ce cas il faut retirer la mauvaise note d'inoxydabilité . Il en est de même pour ce remarquable acier "SLD" qui est utilisé comme noyau dans des aciers sandwichs par G.SAKAI. Dans ce cas, on peut ôter la mauvaise note d'inoxydabilité.

  • Une autre remarque très importante est de souligner que ce tableau représente un potentiel de qualité que l'on peut obtenir avec divers nuances d'acier. Ainsi G.SAKAI de part sa technologie travaille très bien l'ATS-34 qu'il trempe à l'azote liquide. Cette entreprise trempe l'acier 440C à 61 HRC (Trempe cryogénique) .  La technologie pour travailler un type d'acier est aussi importante que le propre potentiel de ce matériau.

* Classification des principaux aciers frittés issus de la technologie des poudres *

                                                                                                         

  •   Cela fait maintenant 20 ans que j'ai créé un tableau de classification des aciers alliés, tableau qui fut repris par beaucoup d'auteurs et quelquefois amélioré. (La logique de ce tableau fut repris aux USA). Le but était d'orienter le client à choisir son couteau en vu de ses propres besoins et de ses applications. A cette époque les aciers frittés issus de la technologie des poudres étaient aux stades d'essais de laboratoires. Aujourd'hui les aciers frittés sont de plus en plus utilisés par l'industrie coutelière haut de gamme. La première qualité d'une lame est son tranchant ! Vous pourrez voir que sur mon tableau "Classification des aciers Alliés" les notes attribuées aux tranchants des aciers frittés sont pratiquement identiques (18 ou 19 sur 20) ! Les articles suivants ont pour but de vous aider dans le choix de l'acier fritté de votre prochain couteau. Tous les aciers frittés sont excellents. Par contre les caractéristiques seront différentes en fonction de l'usage souhaité. Nous allons juger ces aciers selon des critères scientifiquement mesurables objectivement: Dureté - Conservation du tranchant - Résilience - Résistance à la corrosion - Affûtage - Résistance à l'usure.

  • Dureté (Hardness)
  • La dureté est la capacité d'une bonne lame à résister à la déformation sous la contrainte d'un effort et/ou d'une force appliquée. Plus l'acier est dur, plus le couteau aura tendance à garder son tranchant dans le temps. Pour mesurer la dureté de l'acier, on projette une pipette munie d'une pointe diamantée spécifique sur la lame du couteau. Puis on mesure la profondeur de l'empreinte faite par la pointe du diamant. C'est le test Rockwell (HRC). Plus l'acier est dur, plus l'empreinte de la pointe diamantée est faible. C'est une mesure fiable, reproductible, rapide et simple réalisée à l'aide des Duromètres modernes. Voir: "Mesure et test de Dureté" La dureté indiquée sur le tableau ci-dessous est la dureté d'usage spécifiée par le fabricant. 

  • 1) Conservation du Tranchant (Edge retention)
  • Nous avons vu que la note des tranchants des divers aciers frittés était de 18-19/20. Aciers frittés = Tranchant exceptionnel Nous allons maintenant comparer la conservation de ce tranchant à l'usage en utilisant le test CATRA. L'objectif de ce test CATRA, est de permettre, d'une manière objective, de comparer et de mesurer le tranchant d'un couteau par rapport à d'autres. Ce test permet d'étudier également la résistance à l'abrasion du tranchant du couteau au fur et à mesure de son utilisation.
  • La mise au point de cette machine a pour but de mesurer le tranchant et la durée de vie d'une lame  selon un procédé normalisé sur le plan international. Afin de mesurer la durée de vie de la coupe, le protocole d'essai consiste à positionner la lame sur un support oscillant (cycles aller/retour) sur une machine normalisée et de couper à chaque cycle une quantité de papier chargé de 5 % de quartz (très abrasif), jusqu'à ce que le couteau soit totalement émoussé. On mesure ainsi la capacité de résistance à l'usure d'une lame tout au long de ce test (“CER” Cutting Edge Retention).
  • Les tests CATRA sont des tests officiels mesurant :
  • 1) L'ICP (initial cutting performance) ou tranchant immédiat
  • 2) Le TCC (total card cut) ou longévité du tranchant après 60 cycles aller/retour.
  • L'important est de bien se rendre compte que ces tests sont normalisés, permettant ainsi des comparaisons objectives.
  • Dans l'étude des aciers de coutellerie, les aciéries ont fabriqué des lames absolument identiques, lames qui furent ensuite soumises au même test CATRA. Les aciéries américaines et européennes publient les résultats TCC des test CATRA normalisés pour la valeur de la même lame en 440C=100 . - De son coté "Crucible Metalurgie Inc" publie régulièrement leurs résultats des tests CATRA toujours normalisés pour la valeur de la même lame en 440C =100 TCC. Les notes attribuées dans la colonne "Conservation du tranchant" prennent en compte la dureté de l'acier utilisé ainsi que les valeurs TCC des tests CATRA normalisés.

  • 2) Résilience (Toughness)
  • La résilience est la capacité d'une bonne lame à résister au choc sec, conduisant à la rupture, à l'ébréchure et à l'écaillage. L'écaillage (chipping) est un phénomène particulièrement néfaste, souvent difficile à déceler, qui se traduit par de petites ébréchures qui apparaissent durant l'affûtage. 
  • Essai de Résilience CHARPY: L'essai de flexion par choc sur éprouvette entaillée Charpy a pour but de mesurer la résistance d'un matériau à la rupture. Il est fréquemment appelé essai de résilience Charpy (Ingénieur qui développa ce test).
  • Cet essai est destiné à mesurer l'énergie nécessaire pour rompre en une seule fois une éprouvette normalisée préalablement entaillée. On utilise un mouton-pendule muni à son extrémité d'un couteau qui permet de développer une énergie donnée au moment du choc. Cette énergie est classiquement, dans le cas de la norme européenne, de 300 joules.
  • L'énergie absorbée est obtenue en comparant la différence d'énergie potentielle entre le départ du pendule et la fin de l'essai. La machine est munie d'index permettant de connaître la hauteur du pendule au départ ainsi que la position la plus haute que le pendule atteindra après la rupture de l'éprouvette. On voit que plus l'énergie absorbée par la rupture de l'éprouvette sera élevée, plus la hauteur h' sera faible. ( Voir schéma ci-dessus ).
  • L'énergie absorbée en joules K = m.g.(h-h') où m=masse du mouton-pendule en Kg, g=accélération terrestre, h=hauteur du mouton-pendule à sa position de départ et h'=position la plus haute du pendule après la rupture de l'éprouvette. L'Eprouvette normalisée (Normes ASTM E23) mesure 55 x 10 x 10 mm. Au milieu de la longueur une entaille en V de 2 mm de profondeur est réalisé. La difficulté de tous fabricants de couteaux est de concilier une dureté de lame élevée allié à une résilience correcte. La note de Résilience est très importante dans l'évaluation d'une bonne lame.

  • 3) Résistance à la Corrosion (Corrosion Resistance)
  • La résistance à la corrosion est la capacité d'une bonne lame à résister à l'oxydation (rouille) due à l'humidité, moisissure et sel. Aujourd'hui, la majeure partie des bons couteaux sont réalisés avec des lames inox trempées. A partir de 10% de Cr, l'acier ne se pique plus en profondeur. Entre 12 et 15 % de chrome nous avons une catégorie d'acier appelée "semi-inox". Ces aciers ne rouillent pas à l'humidité dans des conditions normales d'utilisation. Au delà de 16% de Cr, nous avons les aciers inox par définition. Ces aciers résistent bien à l'eau douce mais pas à l'eau de mer ni à certains agents chimiques. La résistance à la corrosion augmente avec l'élévation de la concentration de Chrome (Cr) + Molybdène (Mo) + Nickel (Ni) mais diminue avec l'augmentation de la concentration de Carbone (C). Ainsi le ZDP-189 et le Cowry-X avec 20% de Cr devraient-être de parfait Inox ! Mais avec 3% de carbone, ces aciers résistent bien à l'humidité mais pas à l'eau de mer.

  • 4) Note d'affûtage
  • Les notes d'affûtage indiquées dans notre tableau sont basées sur le temps nécessaire à obtenir le tranchant d'origine des lames à l'aide de pierres japonaises 1000 / 3000. Il faut reconnaître que certains aciers performants sont d'affûtage délicat, mais avec un minimum d'expérience et de patience on retrouve toujours le tranchant d'origine.

  • 5) Résistance à l'usure (Wear Resistance)
  • Un couteau est en outil servant à couper souvent d'usage quotidien. Cette résistance à l'usure dépend de la dureté de la lame mais  également de la composition chimique de l'acier. En effet certains carbures sont de grains hyper durs, augmentant ainsi la longévité de la lame à l'usage, mais souvent au détriment de la résilience de celle-ci. 



* Tableau de classification des principaux aciers frittés issus de la technologie des poudres *

  ACIER Dureté Conservation    Résilience  Inoxydabilité   Affûtage  Résistance
  HRC du tranchant/20   Note /  20   Note / 20   Note / 20    à l'usure / 20
CPM-S90V     61         18           12           16           7         18
  RWL-34     61         15           14            14         16         15
CPM-S35VN   59-60         15           13           14         14         16 
  CPM-S30V     62         15            13           14          13         17
    SGPS     62         16           15           16         15         17
      R2     64         18           16           17         14         18
  CTS-XHP     61         16           14           16         13         16
    ELMAX   61-62            18           15           17         13         17  
  CPM-20CV   59-60         18           14           17            8         17
  CTS-204P   59-60            17           14           17           9         17
    M-390   60-61         18           14           17         11         17
  COWRY-X   66-67         18           16           13           8         18 
    ZDP-189   65-67         18           16           12           6         18 

* Classification des aciers frittés obtenus par la technologie des poudres. Septembre 2018 *

* Notes Techniques sur les aciers frittés les plus utilisés en coutellerie *


  •   SGPG-II (Super Gold Powder steel II) ou R2 - Kobe Steel KOBELCO (Japon)
  • Conservation du tranchant : 18/20 - Dureté d'usage : 64 HRC - Test CATRA normalisé : 182
  • Cet acier n'est jamais utilisé seul ! Mais comme noyau, soit en laminé, soit Damas, soit Senso "420J2/R2/420J2".
  • C'est l'acier fritté le plus vendu du monde. Pour moi le meilleur acier de coutellerie ! Tranchant exceptionnel et DURABLE, excellente résilience, bonne résistance à l'oxydation et affûtage aisé. L'acier fritté le plus utilisé pour l'élaboration de couteaux de cuisine, de chasse et de combat (SWAT knives). Utilisé par des industriels comme SHUN groupe KAI, des artisans comme GOTOH (Couteaux de cuisine), ITOU (couteaux de chasse Custom), KIKU couteaux de défense et de combat ...

  • CPM S90V - CRUCIBLE Industries (USA)
  • Conservation du tranchant : 18/20 - Dureté d'usage : 61 HRC - Test CATRA normalisé : 235
  • Excellent acier en ce qui concerne le tranchant et la conservation de ce tranchant à l'usage. Résilience correcte, bonne résistance à l'oxydation mais affûtage délicat. Utilisé par Benchmade, Spyderco et Zéro Tolérance.

  • MicroClean M390 - BÖLHER (Autriche)
  • Conservation du tranchant : 18/20 - Dureté d'usage : 61-62 HRC - Test CATRA normalisé : 179
  • Excellent acier d'un tranchant remarquable et durable. Excellente résistance à la corrosion et affûtage assez aisé. Utilisé par Kershaw, Viper, Benchmade, Lionsteel, Reeve, Vespa ...

  • ZDP-189 - HITACHI (Japon)
  • Conservation du tranchant : 18/20 Dureté d'usage : 65-67 HRC - Résilience : 16/20 (lame réputée incassable)
  • Un super-acier d'usage délicat et d'affûtage difficile. Utilisé par SAKAI, Spyderco, Rockstead, Zéro-Tolérance, CH, Al Mar, Kitano...Cet acier exceptionnel allie deux qualités souvent contradictoires : Dureté très élevée associée à une une bonne résilience. Il est hélas difficile d'obtenir des infos sur les tests CATRA avec cet acier. On trouve au Japon des couteaux de cuisine en pur ZDP-189 mono-couche, de faible épaisseur mais titrant 66 HRC au Duromètre. Ils ne cassent jamais mais sont hélas très onéreux. 

  • ELMAX - UDDEHOLM (Suéde)
  • Conservation du tranchant : 18/20 Dureté d'usage 61-62 HRC - Test CATRA normalisé : 174
  • Excellent acier de 3°génération d'un tranchant remarquable et durable, et d'affûtage aisée. Très bonne résilience et bonne résistance à l'oxydation. De plus cet acier possède une relation qualité/prix performante. Rivalise favorablement aux aciers CPM-S30V, S35VN et S60V ainsi que les aciers "CARPENTER". Utilisé par de nombreuses coutelleries telles que : Zéro tolérance, MicroTech, Fox, Spyderco, LionSteel, Enzo ...

  • CPM-20CV (Latrobe DuraTech)
  • Conservation du tranchant : 18/20 - Dureté d'usage : 59-60 HRC. Test CATRA normalisé : 180 TCC
  • Excellent acier d'un tranchant remarquable et durable. Excellente résistance à la corrosion mais affûtage délicat. Cet acier peut-être trempé à 61-62 HRC mais avec perte de qualité en résilience et en résistance à la corrosion sans amélioration des tests CATRA. La Formation de Carbures de Vanadium d'une extrême dureté explique une bonne résistance mécanique de cet acier. Cet acier est utilisé entre autres par Zéro Tolérance, Benchmade , Cold Steel ...

  • SGPS (Kobe Steel - Japon)
  • Conservation du tranchant : 16/20 - Dureté d'usage : 62 HRC
  • Résilience : 15/20
  • Très bonne acier japonais utilisé par FÄLLKNIVEN dans ses modèles haut de gamme. Utilisé sous forme "Senso" l'acier 3G: VG-2/SGPS/VG-2. Acier possédant une bonne résistance à l'oxydation, une bonne résilience et facile à affûter.

  • CTS-204P  (CARPENTER USA)
  • Conservation du tranchant : 17/20 - Dureté d'usage : 59-60 HRC
  • Cet excellent acier peut-être trempé à 61 HRC mais au détriment de la résilience et de la résistance à l'oxydation. Utilisé par Spyderco, Cold Steel, Böker ...

  • CTS-XHP (CARPENTER USA)
  • Conservation du tranchant: 16/20 - Dureté d'usage : 61 HRC Excellent acier de grains très fins et donc de tranchant performant.
  • Cet acier remarquable peut être trempé jusqu'à 63 HRC afin d'augmenter les performances mécaniques, mais au détriment de la résilience des lames. Utilisé entre autre par Spyderco, Cold Steel et Böker

  • CPM-S35VN (Crucible - USA)
  • Acier fritté de 2° génération créé par l'étroite coopération de Mr C.Reeve et de Crucible Corporation. Cet acier, voisin de l'excellent CPM-S30V, possède une structure aux grains plus fins que son homologue. Il est aussi performant mais à une dureté plus faible de 59-60 HRC, ce qui le rend plus facile à travailler en "stock removal".
  • Conservation du tranchant: 15/20 - Dureté d'usage : 59-60 HRC - Test CATRA normalisé : 148 TCC
  • Très bonne acier, facile à usiner, à affûter et de relation qualité/prix intéressant. Cet acier est utilisé aujourd'hui, par toutes les coutelleries "haut de gamme". 

  • CPM-S30V (Crucible - USA)
  • Acier fritté créé en 2001 - Conservation du tranchant : 15/20 - Dureté d'usage : 62 HRC - Test CATRA normalisé : 145 TCC
  • Le plus vieux des aciers frittés US. Bon tranchant et prix aujourd'hui raisonnable. Allie un excellent tranchant, une bonne résilience et une bonne résistance à l'oxydation. Très utilisé pour la fabrication de lames de couteaux "Outdoor" : Buck, Spyderco, Benchmade, Kershaw, Enzo ...

  • RWL-34 (Damasteel - SUEDE)
  • Composition : C: 1.05% - Cr: 14.00% - Mo: 4.00% - V: 0.20% - Mn: 0.50% - Si: 0.50% . Version fritté de l'excellent ATS-34 !
  • Conservation du tranchant : 15/20 - Dureté d'usage: 61 HRC - Test CATRA normalisé : 142 TTC
  • Un très bonne acier, un peu cher à l'état brut, mais très populaire associé avec l'acier PMC-27 de la même marque, créant ainsi l'acier Damas DS93X, acier d'une rare beauté et qui est, lui, mondialement très utilisé !