* Les aciers frittés innovants utilisés en coutellerie *


  • L'arrivé massive des aciers frittés obtenus par la technologie des poudres a boosté la production de lames "haut de gamme" performantes en coutellerie. L'utilisation d'aciers frittés dans la fabrication de lames de couteaux fût longtemps réservée à quelques rares coutelleries japonaises. Aujourd'hui beaucoup d'aciéries ont investi dans le développement de leur propre ligne d'aciers frittés. Je pensais que le coût de ces derniers allait diminuer, par le jeu de la concurrence. Les aciers frittés restent chers. Par contre les coutelleries les plus performantes utilisent de plus en plus l'utilisation d'aciers frittés dans la fabrication de leurs couteaux. En cherchant bien on peut trouver aujourd'hui des couteaux possédant une lame en CPM-S30V, mais dont le coût est inférieur à 170 €. (Exemple:  ENZO Birk 75) .
  • Vous trouverez dans notre rubrique "Classification des principaux aciers utilisés en coutellerie" (http://www.coutellerie-ap.fr/tableau1/index.html), les caractéristiques d'une dizaine d'aciers frittés parmi les plus fréquemment utilisés, ainsi que leurs compositions. Tous ces aciers ont obtenu des notes élevées, et en particulier, les notes attribuées au tranchant. Les grains moyens constituants les aciers frittés (technologie des poudres) étants très fins, le tranchant obtenu avec ces aciers est largement supérieur à ceux obtenus en utilisant les aciers conventionnels.
  • Aciers frittés = Tranchants exceptionnels .

  • Les principaux aciers frittés sont: (mise à jour: Avril 2016)

  • ZDP-189 : Produit par HITACHI STEEL, c'est le plus carburé et le plus dur de tous les aciers; il est très difficile à travailler et nécessite  une technologie d'avant garde afin d'obtenir des lames performantes. Seules les coutelleries G.SAKAI et ROCKSTEAD possèdent les divers techniques nécessaires à travailler cet alliage. SAKAI fabrique les lames en acier ZDP-189 pour plusieurs coutelleries américaines tels que Spyderco. Toutes les lames ne subissent pas le même traitement thermique. Ainsi les lames ROCKSTEAD et G.SAKAI KITANO sont trempées à 67 HRC et sont très onéreuses. Les nouvelles lames innovantes "Camper EN" sont elles, trempées à 65 HRC et sont destinées à une utilisation "Grand Public" plus économique: ~ 300-350 € . Enfin on trouve certains modèles de lames trempées à seulement 63 HRC. Avec ses 20% de Chrome et 1.3% de Molybdène le ZDP-189 est un acier Inox.  Mais avec ses 3.0% de Carbone il résiste mal à l'oxydation marine.
  • COWRY-X : Alliage produit par DAÏDO STEEL. Cet acier fritté doit être délicat à travailler car seul Ichiro Hattori l'a utilisé fréquemment dans la fabrication de ses fameuses lames "Damas KD-30". Hattori trempe ces lames à 66-67 HRC. Les lames signées "By Ichiro" sont toutes magnifiques mais hélas onéreuses.
  • CPM-S90V : Acier fritté de dernière génération fabriqué par CRUCIBLE Industries (USA). Cet acier est une amélioration de son aîné l'acier CPM-S30V dont il garde les excellentes performances du tranchant. Crucible a publié les tests CATRA réalisés sur des lames identiques fabriquées à l'aide de ses propres aciers: TCC obtenus normalisés au 440C: 100 - 154 CM: 120 - S30V: 145 - S90V: 235 . Le S90V garde donc son tranchant presque 2 fois plus longtemps que son homologue S30V. Utilisé par Benchmade dans son couteau le plus performant : N°940-1
  • CPM-S30V : Acier fritté de première génération qui est aujourd'hui le plus utilisé des aciers frittés. C'est aussi le moins onéreux d'où son succès. Acier à recommander sans aucune réserve.
  • CPM-S35VN : Acier fritté de deuxième génération de grains très fins. Amélioration du S30V, introduit sur le marché en 2009. Il est généralement trempé à 61 HRC. Le S35VN est plus facile à usiner que le S30V. Le test CATRA TTC normalisé au 440C montre un indice de 148. Amélioration de la résistance à l'oxydation vis à vis du S30V.
  • M390 : Acier "Microclean" manufacturé par BÖHLER-UDDELHOLM est un acier fritté de dernière génération aux caractéristiques excellentes. Ses 20% de Cr + 1% de V, lui assurent une bonne résistance à la corrosion. Ses 4% de V + 0.6% de tungstène lui confère une grande résistance mécanique. C'est un excellent acier fritté, mais onéreux. Pourra-t-il concurrencer le CPM-S90V ? Utilisé entre autre par Benchmade modèle "Barrage 581".
  • ELMAX fabriqué par BÖHLER est un acier de grains très fins produisant un tranchant performant. Cet acier est généralement trempé à 61 HRC. Concurrent direct de  l'acier S30V, il n'a, jusqu'à présent, jamais pu s'imposer face à son concurrent.
  • SGPS - R2 & SG2 : Ces 3 aciers frittés de grains très fins et de caractéristiques voisines sont manufacturés par KOBELCO STEEL. Ils sont utilisés par FÄLLKNIVEN dans l'élaboration de leur fameuse lame 3G: VG2/SGPS/VG2 trempé à 63 HRC. L'acier R2 est utilisé par ITOU et l'acier SG2 par KAI dans l'élaboration de lames Damas aux tranchants exceptionnels.
  • CTS-XHP : Acier fritté récent, développé par CARPENTER (USA) pour rivaliser avec le CPM-S30V, et généralement trempé à 61 HRC. Son tranchant est considéré étant meilleur que l'acier S30V mais d'affûtage plus délicat.
  • CPM-20CV et CTS-204P sont des aciers frittés de 3°génération de grains très fins et de compositions similaires. Avec 20% de Cr et malgré une concentration de C: de 1.9% ils ont une bonne résistance à l'oxydation. Avec une bonne concentration de Vanadium et de Tungstène, ces deux aciers montrent une excellente résistance mécanique.
  • RWL-34 : Acier fritté manufacturé par DAMASTEEL AB correspondant à l'ATS-34 japonais version fritté avec 0.20% de Vanadium en plus. Son grain est très fin, et est généralement trempé à 60-61 HRC. Etant facile à usiner il est utilisé par un bon nombre de coutelleries européennes. (Fox, Mikov ...)

  • Dans la rubrique "Classification" les tableaux présentés devraient vous aider à choisir l'acier qui vous convient. Les aciers les plus performants sont : ZDP-189 , CPM-S90V, R2 et M390 .
  • Néanmoins il existe un test pour comparer la performance des lames : C'est le test CATRA. Beaucoup d'aciéries et de coutelleries utilisent ces tests en interne, mais ils sont rarement publiés. Crucible Particule Metalurgy publie régulièrement leurs tests CATRA réalisés sur des lames de dimensions absolument identiques. Les valeurs furent normalisées à la lame en acier 440C = 100. Les résultats publiés sont:
  • 440C : 100  -  CPM-S30V : 145  -  CPM-S35VN : 148 - CPM-M4 : 168 - CPM20CV : 180  - CPM-S90V : 235 . Les lames en CPM-S90V sont donc largement supérieures aux autres lames de la marque. Le CPM-M4 n'est pas un acier inox mais c'est l'acier le plus dur fabriqué par Crucible. (64-65 HRC) . Son tranchant est très performant.
  • Une autre étude sérieuse fut publiée par BÖHLER-UDDEHOLM sur ses propres aciers. Ils ont également réalisé des lames absolument identiques qui furent envoyées aux laboratoires de la CATRA. Les résultats sont exprimés ici en TCC (Total Cards Cut) .
  • Voici les résultats: M390 : 959 TTC - ELMAX : 931 TTC - AISI-M4 : 897 TTC - VANADIS-4 : 709 TTC - PM14 : 707 TTC - et les aciers conventionnels : D2 : 666 TTC - N690 : 635 TTC - N360 : 536 TTC - 440C : 536 TTC . On voit la nette supériorité des aciers frittés.
  • Les tests CATRA permettent de comparer des lames de dimensions absolument identiques. Je n'ai aucun doute sur la sincérité des tests publiés par Crucible et Böhler. Je vais donc prendre la liberté de normaliser les valeurs TTC CATRA des aciers BÖHLER pour une valeur du 440C = 100. On voit dans ce cas que le M390 = 179 et que ELMAX = 173 contre CPM-S90V = 235 , CPM20CV = 180 , CPM-S35V = 148 , CPM-S30V = 145 . On peut donc en déduire que le CPM-S90V est supérieur à tous les aciers BÖHLER. Par contre il faut noter que l'acier ELMAX est supérieur aux aciers CPM-S35V et CPM-S30V tout en étant moins onéreux.

  • Vous trouverez ici et là, sur certains forums dit de coutellerie (surtout américains), des résultats de pseudos tests CATRA réalisés sur des lames Spyderco. J'ai été choqué par certains résultats invraisemblables que l'on trouve sur ces forums ! 
  • Je vous rappelle que pour être valable les tests CATRA doivent comparer des lames identiques. Dans tous les cas avant de publier les résultats de ces pseudo-tests, il faut impérativement publier le protocole adopté pour réaliser ces tests. Les seuls tests CATRA valables, à ma connaissance, à part ceux publiés par Crucible et Böhler, ont été réalisés par GLOBAL. Ils ont comparé des "Santokus" de divers marques, de dimensions et d'émoutures similaires. Les résultats TTC obtenus avec des couteaux neufs puis avec les mêmes couteaux affûtés avec des pierres 1000/3000 ont été publiés. Les résultats furent surprenants mais scientifiquement interprétables et réellement digne d'intérêt !
  • Plus d'informations à: http://www.coutellerie-ap.fr/mapage/index.html